Logo-Change-les-regles-HD.png

Sommaire:

  • Comment laver les protections hygiéniques lavables ?
  • Quel est l'impact sur l'environnement ?

Comment laver les protections hygiéniques lavables ?

C'est très simple, et ça prend 5 min.

Les 5 conseils :

  • Après utilisation, rincer à l'eau froide courante jusqu'à ce que l'eau devienne claire.
  • N'utilisez pas de produit d'entretien, un savon neutre si c'est important pour vous.
  • Laisser sécher à l'air libre.
  • Laver en machine juste à 40°, en même temps que vos autres vêtements.
  • Laisser sécher à l'air libre.
  • Si les protections sont trop encrassées, les faire tremper quelques heures dans un bain d'eau chaude (entre 40 et 50°) additionné de percarbonate, puis rinçage et passage à 40° en machine.

Les 4 faux pas :

  • PAS de sèche-linge ni d'autre source de chaleur du genre radiateur.
  • PAS de javel.
  • PAS de trempage long, ou ça moisi !
  • PAS de savons glycérinés ni d'adoucissants : ça imperméabilise les absorbants, exactement ce qu'on veut éviter, et leurs composés chimiques s'incrustent dans la protection, ils sont source de perturbateurs endocriniens et allergènes.

La condition pour que la garantie s'applique est que ces points soient respectés, et vous, votre santé, vos économies et l'écologie profiteront pendant de longues années de vos protections.

Impact écologique du lavage :

L'ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie ) a mené en 2015 une étude sur les couches lavables (source en bas de page). Je la transpose aux protections hygiéniques, d'autant plus que le sang des menstrues est propre, ce qui n'est pas le cas des selles des bébés.

Le lavage 40° sans séchage mécanique est suffisant à obtenir de bonnes conditions sanitaires pour une utilisation chez les particuliers.

Mais, j'ai pensé aux personnes qui tiennent vraiment à faire des cycles à 60° :

  • Les serviettes peuvent passer à 60° en machine
  • Les matières intérieures des culottes résisteront à 60° aussi, mais les tissus extérieurs risquent de s'abimer si c'est récurrent.

Vous avez maintenant toutes les clés en main.

Change les Règles® améliore le quotidien !
estelle@changelesregles.fr
tél: 06 98 12 45 22
www.changelesregles.fr
Facebook et Instagram : @changelesregles

____________________________________

Source :

Acquisition de connaissances (via une analyse du cycle de vie) sur les pratiques à promouvoir pour limiter les impacts environnementaux des couches lavables

https://www.ademe.fr/acquisition-connaissances-via-analyse-cycle-vie-pratiques-a-promouvoir-limiter-impacts-environnementaux-couches-lavables

Résumé :
« Cette étude met en lumière les bonnes pratiques d'utilisation des couches lavables, sur les plans environnemental et sanitaire. Elle s'appuie sur une ACV de l'usage de la couche lavable en France (crèches et particuliers) et sur une étude sur le nettoyage des couches et permet de chiffrer les impacts environnementaux d'un changement de pratiques. Les bonnes pratiques investiguées sont : diminuer la température de lavage, sécher à l'air libre, faire tourner une machine à laver à pleine charge, s'équiper avec de l'électroménager performant énergétiquement, utiliser une lessive éco labellisée, réutiliser le voile de protection, réutiliser les couches pour un 2ème enfant.L'appropriation des résultats est favorisée par la mise à disposition de 4 outils complémentaires disponibles en annexe du rapport et sur Optigede. » P37 du PDF, Paragraphe 4 : Hygiénisation des couches – tests bactériologiques
Paragraphe 4.1 Préambule
« […] Cette étude permet de donner des pistes sur les programmes de nettoyage à mettre en œuvre pour assurer un nettoyage optimal. Elle a été réalisée dans le cadre d'une étude plus large sur l'identification des bonnes pratiques environnementales à mettre en œuvre lors de l'utilisation de couches lavables. Cette étude prend en compte à la fois les conditions les plus favorables pour l'environnement (température de lavagepeu élevée ou séchage à l'air libre) et la qualité de lavage en présence de germes pathogènes.[...] »
Paragraphe 4.2 Synthèse de l'étude :
« […] Pour les particuliers, si l'enfant est malade (maladies intestinales), ces mêmes préconisations [que pour le lavage des couches en crèche] sont à suivre. En revanche, s'il ne l'est pas, un lavage à 30°C ou 40°C est possible sans séchage en machine. »

Change les Règles® améliore le quotidien !
estelle@changelesregles.fr
tél: 06 98 12 45 22
www.changelesregles.fr
Facebook et Instagram : @changelesregles